lundi 2 mai 2011

La gentillesse

Fais preuve de gentillesse envers tous ceux que tu rencontres, leur combat est peut-être plus dur que le tien.
(Platon)

16 commentaires:

  1. Bonjour, Françoise.
    Il y a toujours, sans doute, plus malheureux que soi...
    Mais il ya plus heureux aussi.
    Bonne semaine et bon courage, Françoise.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  2. C'est possible, Françoise. Mais on dit également que si tu donnes de la gentillesse, tu en recevras toi aussi, décuplée.
    Alors, n'hésitons pas!

    RépondreSupprimer
  3. je suis d'accord avec vous Messieurs, mais il est aussi vrai que parfois, d'être trop gentil(le) on te prend pour un'e) c...(e)

    donnes ta main, on te prend le bras...mais tant pis, moi j'en fais, au milieu de mes défauts, une de mes grandes qualités et je changerai pas... car malgré tout, oui Françoise, la gentillesse attire la gentillesse ...


    gros bisous à vous tous....amitiés chère Françoise ...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Françoise,Richard, Nanou, Herbert, ok gentillesse est rendue mais pas toujours, pour avoir été trop gentille, posée une question avec beaucoup de tact...on m'a bannie d'un blog alors maintenant méfiance !!! Josiane douceur peut devenir Josiane colère mais pas avec vous ;-) vous êtes des amours vivants !
    Belle journée et bises

    Josiane

    RépondreSupprimer
  5. Oui faire preuve de gentillesse avec les gens que l'on rencontre, cela me semble être évident, ensuite, il faut faire la part des choses,
    et " trier "...
    Notre prochain ne nous veut pas forcement que du bien, malheureusement.
    Gros bisous Françoise, bon après-midi.

    RépondreSupprimer
  6. Oh Jo je ne le sais que trop ayant subi comme toi... par les mêmes personnes... quis e font justiciers du blog en interprétant ce qu'ils veulent comme ils veulent et en pratiquant la manipulation, je pourrai en écrire des tonnes, mais on a compris et on a écarté de notre chemin, doucement, sans faire de mal aux autres car on préfère se taire et laisser dire....
    mais nous aurions tant à dire... de ce qu'on nous a fait subir...
    l'important est que nous sommes nombreux et nombreuses à ne pas tricher et être simplement des personnes gentilles, qui ne cherchons pas le conflit...mais qui ne pouvons non plus le tolérer sans cesse
    Ici chez Françoise, je ne vois que des eprsonnes que j'aime beaucoup et en qui j'ai confiance et QUI me font confiance, comme à toi Jo...
    bisous chère Françoise ...je peux être en colère, mais parfois se défendre quand on a pas tors, c'est bien plus difficile que d'être attaquée sans motif "réel et sérieux"

    Alors prônons ensemble la gentillesse et le respect mutuel... tout en restant sur nos gardes

    bisous à vous tous...

    RépondreSupprimer
  7. Très belle citation aujourd'hui Françoise, un vaste sujet qui me rappelle cette citation :
    " Agis avec gentillesse mais n'attends pas de reconnaissance "
    Et cette phrase que j'aime particulièrement :
    " La vraie gentillesse c'est sourire aux aveugles "
    Monsieur Patrick Sébastien a signé ces derniers mots.

    J'apprécie tous les derniers commentaires que je viens de parcourir et profite de l'occasion pour adresser à Josiane-douceur un gentil clin d'oeil de compréhension, tant je comprends le désappointement
    qu'elle ressent.

    RépondreSupprimer
  8. Richard a raison, donnons sans compter !
    bises
    http://galeriejean-philippeverselin.blogspot.com

    http://unhommeamoureuxdesmotsmaispasque.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  9. - Bonsoir Herbert,
    Oui, bien sûr, il y a plus heureux aussi, mais peut-être que ceux-là ont moins besoin de notre attention. Je ne sais pas.
    Bonne semaine à toi aussi.
    Je t'embrasse fort également.

    - Oui, c'est vrai, Richard. Tu donnes, tu reçois, c'est logique, en fait, mais pas toujours le cas.
    Bonne soirée à toi.

    - sourire, Nanou. J'aime ta franchise. Oui, c'est vrai qu'en étant trop gentil(le) parfois, on nous prend pour des c..., mais je préfère tout de même la gentillesse, même si parfois, je passe pour une c... (sourire)
    Gros bisous à toi aussi, ma belle.

    - Bonsoir Lady Jo,
    Oui, garde bien ta douceur avec nous, et ne regrette pas ta gentillesse, cela vaut mieux que les conflits qui ne mènent nul part, sinon à dépenser de l'énergie pour rien.
    Belle soirée à toi aussi.
    Gros bisous.

    - Eh oui, Marie, il faut trier, mais je pense qu'il faut donner une chance à tout le monde. Parfois sous un air agressif se cache la tristesse ou le mal être.
    Gros bisous à toi aussi, Marie.
    Et douce nuit.

    - Oui, Nanou, prônons la gentillesse et le respect mutuel, respect, mot très important.
    Re-gros bisous à toi, ma belle.

    - Tes deux citations sont très belles aussi, Lalie, et je te remercie de les avoir déposées ici.
    Merci à toi, et belle fin de soirée.

    - sourire, Jeanfi :-)

    RépondreSupprimer
  10. Oui mais parfois, à être trop gentille, on se fait avoir...

    Passe une douce nuit Françoise.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, je le sais bien, Laudith...
    Douce nuit à toi aussi.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Françoise,

    Je suis une gentille de nature mais comme ça m'a fais beaucoup de mal n'ayant pas rencontré que des gens gentils, maintenant j'apprends à me faire respecter dans ce que je pense, ce que je suis. Encore du travail...

    Belles citations de Lalie et commentaires justes de Nanou à propos du conflit et d'accord avec Marie

    Bonne nuit, Michelle

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Michelle,
    Oui, tu as raison, et pour se faire respecter, il faut d'abord apprendre à se respecter soi-même, ce qui n'est pas toujours chose facile, mais qui est pourtant si important.
    Bonne nuit à toi aussi, Michelle.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Françoise

    Je t'ai découvert sur le blog de @jeanfi. Je suis arrivé et il me plait, ton blog. J'aime la France, j'ai moi-même y été plusieurs fois c'est un pays des arts, de la musique et de l'écriture. Victor Hugo, lui, il a éte «mon profésseur» de français, avec sa «Nôtre Dame de Paris». Jáimerais de t'avoir comme correspondante française. Et tu peux écrire en français car que je peux lire et écrire dans ta langue.

    Je t'attend chez Minha Travessa. À bientôt.

    Bises de Lisboa...

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir Henrique, et merci de ta visite.
    Et moi, je suis allée au Portugal, en 1990, j'ai un beau-frère qui est portugais. J'ai beaucoup aimé ce pays, les portugais sont des gens très accueillants, j'en ai vraiment un bon souvenir, et il est bien question que j'y retourne un jour, mais c'est un peu loin de chez moi.
    Tant mieux si tu comprends le français, car moi, par contre, je ne comprends pas le portugais.
    Je viendrai te rendre visite.
    Bonne soirée à toi.

    RépondreSupprimer

Laissez moi des petits mots,
j'aime tant les lire... :-)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

FEMMES ET HOMMES

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,
Ne vous laissez pas attacher,
ne permettez pas qu'on fasse sur vous des rêves impossibles...
On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l'on a fait sur vous,
alors le fleuve Amour coule tranquille,
les jours sont heureux sous les marronniers mauves,
Mais s'il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,
alors soufflent les vents contraires,
le bateau tangue, la voile se déchire,
on met les canots à la mer,
les mots d'Amour deviennent des mots-couteaux qu'on vous enfonce dans le coeur.
La personne qui hier vous chérissait vous hait aujourd'hui;
La personne qui avait une si belle oreille pour vous écouter pleurer et rire
ne peut plus supporter le son de votre voix.
Plus rien n'est négociable
On a jeté votre valise par la fenêtre,
Il pleut et vous remontez la rue dans votre pardessus noir,
Est-ce aimer que de vouloir que l'autre quitte sa propre route et son propre voyage?
Est-ce aimer que d'enfermer l'autre dans la prison de son propre rêve?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents
ne vous laissez pas rêver par quelqu'un d'autre que vous même
Chacun a son chemin qu'il est seul parfois à comprendre.
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent,
Si nous pouvions être d'abord toutes et tous et avant tout et premièrement des amants de la vie,
alors nous ne serions plus ces éternels questionneurs,
Ces éternels mendiants qui perdent tant d'énergie
et tant de temps à attendre des autres des signes,
des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement des amants de la vie,
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie
et dans sa peau...
A chacun sa texture
son message et ses mots

Julos Beaucarne