dimanche 21 septembre 2008

Un ami

Un ami est toujours un extra-terrestre qui nous permet de dévier de notre parcours quotidien à la découverte d'un ailleurs inaccessible. Être l'ami de quelqu'un signifie qu'on le comprend au-delà des apparences. Il nous rend justice en toute occasion. Il nous aide à aller, au risque de se perdre, où notre destin nous appelle.
Francesco Alberoni

13 commentaires:

  1. Bonsoir Françoise
    La main tendue, que l’on offre, que l’on prend, à laquelle on s’accroche, n’est pas qu’un symbole.
    La main peut-être un vrai soutien et même parfois le seul lien.
    Il y a quelques jours j’écrivais en privé a quelqu’un qui me parlait d’amitié, et voici ce que je lui disais : « C'est si important un ami. On ne décide pas d'avoir un ami, il vient ou il ne vient pas, c'est mystérieux, c'est comme l'amour »
    Voilà ma réflexion ma Françoise sur ce beau sujet.
    Je te souhaite une belle nuit pleine de beaux rêves comme tu les aimes.
    Gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, Francoise.
    Il eût été dommage de ne pas retrouver cette belle et juste citation.
    Un ami n'attend rien en retour, parce qu'il ne donne pas. Un ami, c'est un geste, un élan, un partage, une chaleur.
    Bon dimanche, Francoise.
    Bisous pour toi

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Françoise,

    Et puis finalement, avons-nous de vrais amis?

    Je me pose souvent cette question.

    Semblé soi-même un extra-terrestre est-ce possible de croiser un double extra-terrestre?

    Je chipote là, me diras-tu ? C’est juste.. Mais je m’interroge souvent sur la multiplication technique de la communication pour finalement communiquer si peu…

    Je t’embrasse Françoise, Bonne fin de WE à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Francis deux trois21 septembre 2008 à 18:59

    On reconnait les vrais amis par leur aide qu'ils nous apportent lorsque l'on est en difficulté. Ils nous réconfortent, ils nous aident matériellement ou moralement sans attendre de nous quelque chose en compensation et nous en sommes reconnaissants. Le lien qui nous uni avec eux est si fort que personne ne peut le rompre.
    A bientôt amie Françoise
    Bises Francis

    RépondreSupprimer
  5. une amie !!!!j'ai été déçue par une amie que je croyais sincère... et peu à peu, je me suis sentie rejetée... et cela m'a fait mal..alors, je crois qu'il ne faut pas s'attacher !!!
    bises Françoise

    RépondreSupprimer
  6. Elle est merveilleuse cette citation de F.Alberoni...mais tellement idéaliste!
    C'est ainsi, en effet, que personnellement je conçois l'amitié, ''la vraie'' ! C'est un sentiment aussi nécessaire que l'amour...
    Mais malheureusement, je pense comme Loula, et déçue pronfondément je reste trés blessée, et ne crois plus beaucoup
    en '' la vraie '' amitié... Celle qui n'a pas de limite, qui ne demande rien en retour...
    L'égocentrisme est Roi sur Terre!
    je ne suis pas amère, mais réaliste!
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  7. Je viens chauffer mon coeur ici
    Et si un jour ....à ton tour...

    Gros bisous et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  8. "Il nous aide à aller, au risque de se perdre, où notre destin nous appelle"...
    C'est vrai....

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Françoise
    Je viens te souhaiter un bon début de semaine, je t'embrasse
    Chantal

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Un ami n'a pas besoin de mots pour apporter le réconfort...

    RépondreSupprimer
  12. Mais ne jamais oublié que l'amitié ne doit être pas qu'à sens unique car le chemin de celle-ci s'efface...
    Belle journée Françoise

    RépondreSupprimer
  13. Merci à vous tous pour vos commentaires si intéressants et si riches.

    L'amitié est un échange, une écoute, une présence silencieuse parfois.
    Savoir accepter l'autre tel qu'il est, ne pas vouloir le changer.
    Oui, Suzanne, l'amitié doit être nourrie aussi, sinon elle s'affaiblit. Tout comme l'amour.
    On a des amis que l'on garde toute sa vie, et des amis de passage (comme le dit la chanson).
    L'amitié est un sentiment fort, qu'il ne faut pas négliger. C'est trop important l'amitié, autant que l'amour.

    Bonne nuit à vous tous.
    Je vous embrasse très "amicalement"...

    RépondreSupprimer

Laissez moi des petits mots,
j'aime tant les lire... :-)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

FEMMES ET HOMMES

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,
Ne vous laissez pas attacher,
ne permettez pas qu'on fasse sur vous des rêves impossibles...
On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l'on a fait sur vous,
alors le fleuve Amour coule tranquille,
les jours sont heureux sous les marronniers mauves,
Mais s'il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,
alors soufflent les vents contraires,
le bateau tangue, la voile se déchire,
on met les canots à la mer,
les mots d'Amour deviennent des mots-couteaux qu'on vous enfonce dans le coeur.
La personne qui hier vous chérissait vous hait aujourd'hui;
La personne qui avait une si belle oreille pour vous écouter pleurer et rire
ne peut plus supporter le son de votre voix.
Plus rien n'est négociable
On a jeté votre valise par la fenêtre,
Il pleut et vous remontez la rue dans votre pardessus noir,
Est-ce aimer que de vouloir que l'autre quitte sa propre route et son propre voyage?
Est-ce aimer que d'enfermer l'autre dans la prison de son propre rêve?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents
ne vous laissez pas rêver par quelqu'un d'autre que vous même
Chacun a son chemin qu'il est seul parfois à comprendre.
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent,
Si nous pouvions être d'abord toutes et tous et avant tout et premièrement des amants de la vie,
alors nous ne serions plus ces éternels questionneurs,
Ces éternels mendiants qui perdent tant d'énergie
et tant de temps à attendre des autres des signes,
des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement des amants de la vie,
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie
et dans sa peau...
A chacun sa texture
son message et ses mots

Julos Beaucarne