lundi 1 septembre 2008

Vallée de la Loue

Ce soir, je vous emmène dans la vallée de la Loue (département du Doubs). Nous avons fait un peu de tourisme pendant que Timothé dormait...

Voici tout d'abord des photos prises à la source de la Loue.





Puis, en rentrant, sur la route de Besançon, nous nous sommes arrêtés vers cette petite chapelle, juchée sur cette colline : Notre-Dame des anges.


Cette photo a été faite par inadvertance, mais je l'aime bien...


Puis, nous sommes passés par Ornans, très jolie petite ville du Doubs.



J'ai mis deux autres photos faites à Ornans sur mon blog Photos. Si vous avez envie d'aller les voir, c'est ici.

15 commentaires:

  1. Bonsoir Françoise, tes vacances ont été agréables, celà se sent, ton petit fils t'a comblée, tes photos sont très belles, la Vallée de la Loue et ses flots, j'aime beaucoup aussi l'inadvertance. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Le bruit de l'eau, l'odeur des feuilles, les maisons le long de la riviere...
    Merci Francoise, pour cette promenade! Les photos sont ''vivantes'' et jolies...
    La France est belle, elle me manque et je l'aime!
    Bisous...Gros Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. ça donne envie de repartir en vacances :))
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Françoise,

    Ces photos sont vraiment magnifiques et donnent envie d'aller se perdre dans cette région...

    Malheureusement, je le redis, le format ne rends pas hommage à leur beauté... Pourquoi ne pas les placer sur ton blog photo, avec les statues???

    Bonne journée .. Bisous

    Alain

    RépondreSupprimer
  5. Superbes photos
    Elles vont à la messe les vaches ?
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Evidemment, la meilleure est celle qui est insolite...
    Mais tout est beau.
    Bisous, Francoise

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Françoise
    Bien que je ne connaisse pas tu tout cette région, j'ai déjà entendu parler d'Ornans, et tes photos sont magnifiques.
    Nous avons tant de richesses à partager dans la différence de nos régions.
    Merci de m'avoir mise si vite dans tes liens. Tu t'y retrouveras dans les miens.
    Je t'embrasse Françoise

    RépondreSupprimer
  8. Merci de vos visites à tous.

    Alain, si tu veux voir la photo en plus grand, cliques dessus ;-), mais je vais aller en mettre sur mon blog photos :-)

    Bonne soirée à vous.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. que de beaux paysages....une, m'impressionne, c'est la 4ème avec le ciel sombre, presque noir... et ces maisons qui se mirent dans l'eau, comme Castres où je suis allée dernièrement...

    RépondreSupprimer
  10. Je suis plié Françoise, tu m'as carrément "mis la honte" - rires -

    Le plus évident au monde, et je n'y ai même pas pensé une seconde... Je retourne dans ma grotte :D

    En grand format c'est carrément sublime. Merci

    Bonne nuit et gros bisous

    Alain

    RépondreSupprimer
  11. Je t'ai mis la honte, Alain... mdr. Excuse moi, alors... ;-)
    Mais tu vois, tu avais raison, c'est vrai que mes photos ressortent mieux sur mon blog Photos.

    Bisous à vous trois Loula, Alain et Marie. Et bonne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  12. francis deux trois4 septembre 2008 à 20:36

    Je trouve que la vallée de la Loue est très belle. Il y a beaucoup de régions en France belles et pitoresques.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir monsieur Francis deux trois...
    Oui, beaucoup de régions en France sont belles et à découvrir.
    Bientôt ta région... ;-)
    Bonne nuit. Gros bisous.

    RépondreSupprimer

Laissez moi des petits mots,
j'aime tant les lire... :-)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

FEMMES ET HOMMES

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,
Ne vous laissez pas attacher,
ne permettez pas qu'on fasse sur vous des rêves impossibles...
On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l'on a fait sur vous,
alors le fleuve Amour coule tranquille,
les jours sont heureux sous les marronniers mauves,
Mais s'il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,
alors soufflent les vents contraires,
le bateau tangue, la voile se déchire,
on met les canots à la mer,
les mots d'Amour deviennent des mots-couteaux qu'on vous enfonce dans le coeur.
La personne qui hier vous chérissait vous hait aujourd'hui;
La personne qui avait une si belle oreille pour vous écouter pleurer et rire
ne peut plus supporter le son de votre voix.
Plus rien n'est négociable
On a jeté votre valise par la fenêtre,
Il pleut et vous remontez la rue dans votre pardessus noir,
Est-ce aimer que de vouloir que l'autre quitte sa propre route et son propre voyage?
Est-ce aimer que d'enfermer l'autre dans la prison de son propre rêve?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents
ne vous laissez pas rêver par quelqu'un d'autre que vous même
Chacun a son chemin qu'il est seul parfois à comprendre.
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent,
Si nous pouvions être d'abord toutes et tous et avant tout et premièrement des amants de la vie,
alors nous ne serions plus ces éternels questionneurs,
Ces éternels mendiants qui perdent tant d'énergie
et tant de temps à attendre des autres des signes,
des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement des amants de la vie,
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie
et dans sa peau...
A chacun sa texture
son message et ses mots

Julos Beaucarne