jeudi 10 janvier 2008

Lever de soleil

Lever de soleil et brouillard, de la fenêtre de mon bureau, il y a 10 mns. Pour vous...


15 commentaires:

  1. bonjour françoise,
    trés belles photos et captures, je ne peux que respecter d'avantage ce talent...
    bravo et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. bonjour françoise ,belle vue que tu as de ton bureau !merci pour ces belles photos

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour , Françoise.
    Commencer la journée avec de si beaux paysages...J'espère que votre travail vous permet de rêver...
    A plus tard.

    RépondreSupprimer
  4. magnifiques tes photos , c'est féérique , comment tu peux pas rever aprés çà !! j'espére que t'as réussi à bosser quand même LOL.
    Nat.

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous quatre Loulou, Moghrama, Herbert et Nath.
    Herbert, mon travail ne me permet pas vraiment de rêver... sauf pour les amoureux des maths... En fait, je mets en page des manuels scolaires, et essentiellement de maths, physique, chimie, ... ce n'est pas vraiment... planant... Mais je peux profiter de ma campagne, je travaille chez moi, et dès que j'aperçois quelque chose de joli (comme le lever de soleil de ce matin),je prends vite mon appareil photo et voilà...
    Belle et douce soirée à vous tous.

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiques tes photos, c'est gentil de les partager.

    J'ai bien aimé tes commentaires sur le blogue de Lise, ce qui m'a amené chez-toi. J'ai bien aimé l'ensemble de tes posts, je reviendrai.

    Bon jeudi et bisous d'une p'tite cousine du Québec.

    RépondreSupprimer
  7. Moi, je n'arrive pas à me faire au décélage horaire! Il est plus de 20 H 30 chez moi, et c'est à peine le lever du jour chez toi! ça décline d'un côté et ça reprend goût à la Lumière de l'autre! Heureusement que nos liens font fi des contraintes spacio-temporelles et des fuseaux horaires...
    Too Banal

    RépondreSupprimer
  8. Je voulais dire "décalage"...
    Coquille à mettre sur le compte de ce décalage!

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Rosie, et merci d'être passée me faire un petit coucou. J'ai vu que tu avais un blog toi aussi, j'irai le visiter très prochainement.
    Les gens du Québec sont charmants, je vais sur un forum de poésie québécois, donc je les connais un peu...
    Bonne soirée et bisous à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  10. Merci de ta visite Too banal.
    Mais à propos de décalage horaire... en fait, j'ai posté ces photos ce matin à 9 h... Entre la France et le Maroc, il n'y a pas tant de décalage... juste 1 heure de moins chez toi, je crois...
    Bonne soirée à toi, et merci pour toutes tes visites.

    RépondreSupprimer
  11. bonsoir Françoise.... moi aussi j'adore quand il y a du brouillard, cela rend les paysages
    mystérieux.... et cela donne de belles photos... j'ai lu que tu étais gémeaux... moi aussi...
    Bonne soirée et à bientôt

    RépondreSupprimer
  12. je viens de remarquer que j'étais dans tes liens, et comme t'es sympa, et bien j'en ai fait autant.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir François et vous tous,
    ce soir je prends un peu de temsp pour une petite visite... J'aime tes images toujours pleines de poésie, comme tes textes. Je te fais un petit mail pour t'envoyer le lien vers la vidéo dont je parle dans mon blog. Je ne comprends pas que tu n'arrives pas à y aller.
    Il règne un calme et une sérénité sur ton blog qui fait du bien.
    Je vous souhaite une bonne soirée
    Bisous chère Françoise et vosu tous visiteurs!

    Barbara

    RépondreSupprimer
  14. Oui, Loula, je suis du signe des gémeaux, comme toi, et comme Alain Souchon, d'ailleurs... Les gémeaux s'entendent très bien entre eux, paraît-il, et nous faisons bon ménage avec les scorpions, et je sais de quoi je cause... lol.
    Merci de mettre mon lien chez toi. J'ai mis le tien, car je trouve qu'il mérite vraiment le détour, ton blog !

    Ma petite Barbara, je suis contente que tu passes par ici.
    Non, je n'ai pas trouvé comment aller regarder la vidéo, je n'ai pas su laquelle il fallait prendre, en fait. Explique moi, oui, si tu veux bien.

    Merci petite étoile de ta visite, et de tes gentils mots.

    Bonne soirée à vous. Je vous embrasse. A demain.

    RépondreSupprimer

Laissez moi des petits mots,
j'aime tant les lire... :-)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

FEMMES ET HOMMES

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,
Ne vous laissez pas attacher,
ne permettez pas qu'on fasse sur vous des rêves impossibles...
On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l'on a fait sur vous,
alors le fleuve Amour coule tranquille,
les jours sont heureux sous les marronniers mauves,
Mais s'il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,
alors soufflent les vents contraires,
le bateau tangue, la voile se déchire,
on met les canots à la mer,
les mots d'Amour deviennent des mots-couteaux qu'on vous enfonce dans le coeur.
La personne qui hier vous chérissait vous hait aujourd'hui;
La personne qui avait une si belle oreille pour vous écouter pleurer et rire
ne peut plus supporter le son de votre voix.
Plus rien n'est négociable
On a jeté votre valise par la fenêtre,
Il pleut et vous remontez la rue dans votre pardessus noir,
Est-ce aimer que de vouloir que l'autre quitte sa propre route et son propre voyage?
Est-ce aimer que d'enfermer l'autre dans la prison de son propre rêve?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents
ne vous laissez pas rêver par quelqu'un d'autre que vous même
Chacun a son chemin qu'il est seul parfois à comprendre.
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent,
Si nous pouvions être d'abord toutes et tous et avant tout et premièrement des amants de la vie,
alors nous ne serions plus ces éternels questionneurs,
Ces éternels mendiants qui perdent tant d'énergie
et tant de temps à attendre des autres des signes,
des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement des amants de la vie,
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie
et dans sa peau...
A chacun sa texture
son message et ses mots

Julos Beaucarne